Université de Lomé : à travers de vibrants hommages mérités : Le Prof. Edo Maurille Agbobli  célébré vivant

Gilles Oblasse
7 Min Read

 

Dans la matinée du vendredi 15 septembre, l’auditorium de l’université de Lomé a vibré au rythme des témoignages éloquents les uns plus élogieux que les autres en hommage au Prof. Edo Maurille Agbobli à l’occasion notamment de la présentation de son ouvrage, ‘’Philosophie économique à l’aune des nouveaux paradigmes de développement’’. L’événement qui s’est déroulé sous le parrainage du président de la république, Faure Gnassingbé a été présidé par  le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Prof. Ihou Majesté qui avait à ses côtés, le président de l’université de Lomé, le Prof. Adama Kpodar et le doyen de la Faseg, Prof. Couchoro, entre autres.

blank

L’ouvrage, ‘’Philosophie économique à l’aune des nouveaux paradigmes de développement’’, a pour essence, de montrer le positionnement scientifique de l’auteur. En effet, un enseignant chercheur qui a fait beaucoup de travaux de recherche, à un moment donné, a besoin de se positionner par rapport aux différents courants de pensée qui existent dans le monde de la recherche. C’est à cet exercice que s’est livré, le Prof. Agbobli en produisant cet ouvrage.

« Quand vous lisez l’ouvrage vous allez voir que, dans un premier temps, il fait le point de tout ce qu’il fait comme travaux de recherche, ce qui est d’ailleurs attendu de tout enseignant chercheur parce que nous publions, nous écrivons des articles qui sont publiés un peu partout dans le monde mais à un moment donné, il faut rassembler tout çà dans un seul ouvrage de sorte que ceux qui veulent savoir ce qui est votre contribution scientifique, puissent se référer à cet ouvrage. De deux, on voit que le chercheur n’est pas allé dormir sur ses lauriers en disant que je suis retraité, je ne fais plus de la recherche. Dans cet ouvrage, on voit que sur les questions d’actualité, les termes d’émergence, de développement durable et tout, il a montré sa position scientifique vis-à-vis de tous ces questionnements et c’est en cela que le document est enrichissant », précise le directeur de la coopération de l’université de Lomé, Prof. Tsigbé qui a fait la présentation de l’ouvrage.

Lors de la série des témoignages, a été magnifié, le parcours administratif et académique (qui force l’admiration) du Prof. Edo Maurille Agbobli qui a été l’objet des qualificatifs des plus honorifiques. Entre autres, ‘’Un formateur hors pair’’ ; ‘’ Plus qu’un père, une école de la vie ; ‘’ Un Humaniste’’ ;’’Un homme très occupé mais toujours disponible’’ ;

A travers des récits édifiants, le ministre Majesté Ihou de l’enseignement supérieur et de la recherche, le président Adama Kpodar de l’université de Lomé et les autres enseignants chercheurs de renom qui se sont succédé à la tribune, ont loué les qualités intellectuelles  avérées de l’illustre Prof. Maurille Agbobli, qui non seulement est d’une grande sociabilité, mais aussi, toujours à l’écoute de ses interlocuteurs.

L’un des temps forts de l’événement a été le témoignage du ministre Koudjolou Dogo, l’homme qui a mis « le jeune Maurille Agbobli » sur l’orbite de l’administration togolaise. Il a déclaré avoir décelé en lui, au premier regard, les qualités d’un collaborateur compétent. A l’œuvre, a-t-il précisé, le jeune Maurille Agbobli a fait preuve d’une collaboration agissante en assumant avec brio les différentes missions à lui dévolues.

Dans un mot de remerciements, l’illustre enseignant chercheur des universités et établissements privés d’enseignement supérieur du Togo du Togo, admis à faire valoir ses droits à la retraite,  a exprimé toute sa gratitude  notamment à la communauté universitaire.

« Aujourd’hui, l’hommage que vous me rendez me va droit au cœur, me donnant un pincement émotif car qui l’eût cru de la part d’une communauté universitaire si critique, si exigeante et si étonnante ?

(…) Dans toute histoire humaine, il y a des moments de joie et de peine, de réjouissance et désespoir, et nous en avons connus sans que cela nous démoralise : mais le réconfort a été toujours au rendez-vous.

Notre plus grande joie aura été d’avoir vécu avec vous une épopée fantastique et m’honorer de mon vivant est plus qu’élogieux et admirable effaçant tous les désagréments, mésententes et contrariété », a-t-il déclaré.

Après ce mot de remerciements qui a été précédé de la remise de cadeaux, le Prof. Edo Maurille Agbobli a procédé au dédicace de son ouvrage, ‘’Philosophie économique à l’aune des nouveaux paradigmes de développement’’. Un cocktail snob a terminé en beauté, la cérémonie.

La cérémonie d’hommage fait partie de la  tradition universitaire.  Selon le Prof Tsigbé, à l’université on a des maitres et des disciples. A chaque fois qu’un maître  part à la retraite, c’est de la responsabilité morale des disciples de le célébrer.  Le ministre Agbobli, ajoute-t-il, a été un maître à l’université de Lomé. Il a formé plusieurs générations de docteurs, devenus aujourd’hui professeurs. Ce serait vraiment déplorable que l’université ne lui rende pas hommage. « C’est vrai qu’on aurait dû le faire plus tôt puisqu’il a accédé à la retraite depuis 2012, mais je pense que, ce que nous faisons, c’est un rattrapage. Et nous pensons comme le président de l’université de Lomé l’a dit que nous nous sommes acquittés d’un devoir qui fait partie de cette tradition », a précisé le Prof. Tsigbé.

Gilles  OBLASSE

 

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *