Togocom :Certains  travailleurs de la Société observent un mouvement de mécontentement , pour exiger la satisfaction de  points inscrits dans leur cahier de doléances.

Gilles Oblasse
4 Min Read
Dans une entreprise à l’écoute du bien-être de ses salariés, ces derniers pourront mieux s’épanouir dans leurs missions. Ainsi, ils seront davantage productifs, impliqués et investis dans la concrétisation des objectifs de l’entreprise et son développement. Ce cadre de travail agréable et bienveillant pourra même devenir un environnement propice à l’innovation a souligné Madame AMADOS-DJOKO Adjovi .
blank
Le mercredi 19 Octobre  , les travailleurs Togocom, ont animé une manifestation de protestation. Ils ont exigé un meilleur traitement salarial de la part de leur hiérarchie.

Certains travailleurs de la société Togocom  sont en colère. Ils ne supportent plus le traitement salarial dont ils font l’objet, malgré leur dévouement au travail. Ils l’ont fait savoir à travers  un sit-in  organisé à la devanture de la société  . A travers ce mouvement  d’humeur qui a duré quelques heures , les employés dénoncent une situation qui dure depuis trois ans et qui ne profite guère aux travailleurs, ils se disent fatigués de cette situation.  «il y a une profonde frustration parmi les salariés depuis quelques années   .On est fatigué de cette situation qui dure déjà depuis trois ans et notre situation ne s’améliore pas. Il faut que les conditions de vie des travailleurs de Togocom changent et soient améliorées pour le bien de nous tous. Si on améliore les conditions de vie des employés, cela booste la productivité et les actifs de l’entreprise » a déclaré  le syndicaliste TELOU aux médias.Après plusieurs avertissements adressés à notre employeur , les syndicats sont passés à l’acte. Ce jour nous avons enclenché un mouvement d’humeur … renouvelables souligne Monsieur Solim Thangai de Syntel.

« Favoriser le bien-être de vos collaborateurs est un enjeu important pour la pérennité d’une entreprise. En effet, leur offrir un cadre de travail le plus agréable possible aura de réels impacts, qu’ils soient financiers ou humains. L’employeur est en train de violer le code du travail togolais. Depuis que la nouvelle direction générale a pris fonction, pendant trois ans, nous végétons toujours dans les vieux statuts qui datent de 2009. Une entreprise moderne comme Togocom doit avoir une convention collective » a déclaré M. TELOU avant d’ajouter  » Depuis trois ans, nous avons posé cette réclamation, nous avons demandé l’amélioration des conditions des travailleurs à travers cette convention collective, mais notre demande est toujours demeurée lettre morte » souligne TELOU  dans une déclaration. « Si jusqu’à un moment , les revendications ne connaissent pas de suites favorables, les travailleurs passeront à la vitesse superieure  », précise le syndicaliste. Contacté,il a expliqué qu’il n’est pas à la tête d’un syndicat va-t’en guerre. C’est pourquoi il a opté pour ce mode de revendication qui est presque une innovation, selon ses propos, dans le monde syndical. « Les agents vaquent à leurs activités, parce que nous ne voulons pas porter atteinte à notre économie », rassure-t-il. Le souhait du syndicat est que les dirigeants de la société discutent avec les employés, qui veulent contribuer à la mise en œuvre des réformes en cours dans le secteur.

Favoriser le bien-être de vos collaborateurs est un enjeu important pour la pérennité d’une entreprise. En effet, leur offrir un cadre de travail le plus agréable possible aura de réels impacts, qu’ils soient financiers ou humain a souligné Madame DOTCHOU Prisca.
Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *