La population de vo, toujours , sous le charme des cadres du parti UNIR

Gilles Oblasse
5 Min Read

Depuis plusieurs années , le chef de l’Etat Faure GNASSINGBE a placé son action sous le sceau du social par la mobilisation des ressources et des moyens pour offrir un meilleur accès aux infrastructures et aux services de base, améliorer l’accès des jeunes à l’emploi et créer de meilleurs conditions de vie à tous les togolais (axe 3 du PND, effet 1,3, 6 et 10). Dans la préfecture de vo , certains villages et foyers sont désormais raccordés au réseau électrique.« Nous en sommes heureux.  Nous avons longtemps attendu l’arrivée de l’électricité. Aujourd’hui, c’est plus qu’un soulagement grâce à Faure GNASSINGBE» déclare un chef du village.

blank

Les vendredi 11 et samedi 12 mars 2022 , quatre (4) localités dans la préfecture de Vo ont été électrifiés  . Il s’agit d’Akodessewa dans le canton de Sevagan, d’Adjodogou dans le canton de Vo-Koutimé, de Hédomé dans le canton de Vogan et de Nyitaveglo dans le canton de Dagbati . Toute la communauté bénéficie aujourd’hui d’un approvisionnement en électricité. Pour beaucoup, cela va conduire à une augmentation de leur productivité et une amélioration considérable de la qualité de la vie.

C’est le secrétaire Préfectoral, AGBOSSOUMONDE Kodjo Aristide et le Délégué Préfectoral du mouvement des sages du Parti UNIR vo qui ont précédé à la remise des travaux d’électrification du village d’Akodessewa dans le canton de Sevagan.

 Le samedi 12 mars,  les  villages de Hedomé dans le canton de Vogan et Nyitaveglo dans le canton de Dagbati sont  raccordés au réseau électrique, avec l’appui des cadres de Vo .La cérémonie a été présidée par Monsieur AGBOSSOUMONDE K. Aristide.«  Ce projet aussi gigantesque qu’ambitieux est l’expression du dévouement du Chef de l’État, non seulement dans le secteur des Énergies, mais également, dans les autres secteurs porteurs de croissance. La vie a changé dans nos villages. C’est très bon a souligné AGBOSSOUMONDE Kodjo Aristide  . Je suis content.Maintenant, l‘électricité est disponible à toute heure.” Se réjouit  AGBOSSOUMONDE Kodjo Aristide cadre unir vo. Pour lui ,l’électricité ne permet pas à elle seule de créer toutes les conditions de la croissance économique, mais elle est évidemment essentielle pour répondre aux besoins essentiels de l’être humain et faciliter le développement des activités économiques.

L’accès à l’énergie a aussi un impact indirect car les étudiants peuvent utiliser des machines et internet en dehors de l’école afin de créer ou développer une entreprise ou encore de développer leurs capacités à créer de la valeur.D’un engagement partiel à un engagement total, des localités de la prefecture de vo  ont conjugué au passé la question du déficit énergétique. Conséquence des investissements colossaux consentis par le gouvernement du président Faure GNASSINGBE. C’est un secret de polichinelle que plusieurs localités du Togo   ont l’énergie électrique à plein temps grace aux éfforts du gouvernement DOGBE . C’est une vérité universelle, qu’aucun développement ne serait possible sans la disponibilité permanente de l’énergie électrique. En début d’après midi, c’est au bruit des tam-tams et des chants que la population d’Adjodogou village du canton de Vo-koutime ont accueilli la délégation conduite par le SP et le Délégué préfectoral MSU UNIR Vo pour l’électrification de leur village toujours ce week- end .

Il existe de fortes preuves qu’une infrastructure de haute qualité facilite un meilleur enseignement, renforce les acquis scolaires et réduit l’abandon… entre autres. Un peu plus tard, dans le quartier Lom-Nava de la ville de Vogan, Monsieur Charles Kokouvi Gafan, cadre Unir Vo, remettait un bâtiment scolaire flambant neuf.

  Cette action vise à assurer l’accès de tous à une éducation de qualité et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie conformément au quatrième Objectif de Développement Durable (ODD). Il s’agit aussi d’améliorer la qualité de l’éducation et le bien-être de la population dans ladite localité, d’offrir à cette école un cadre d’éducation plus approprié et sécurisé, d’encourager la scolarisation des enfants dans le village et améliorer le rendement des apprenants.

Le Togo ambitionne d’atteindre l’accès universel à l’énergie à l’horizon 2030 avec un échelon de 75% du taux d’accès en 2025.  L’initiative   vient en appui à d’autres projets déjà en cours d’exécution sur l’ensemble du territoire.

Gilles  OBLASSE

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *