Echanges Faure Gnassingbé-chefs traditionnels des Plateaux Ouest : La relance de la filière agricole et les enjeux de sécurité au menu

Gilles Oblasse
7 Min Read
En marge du forum des paysans dont il a présidé la clôture, dans la région des plateaux, le président Faure Gnassingbé a échangé, vendredi dernier avec les garants des us et coutumes du grand Kloto. La rencontre qui s’est déroulée dans l’enceinte du CEG Adéta 1 a donné l’occasion aux populations de la localité  qui a fait massivement le déplacement de rendre un vibrant hommage au chef de l’Etat pour sa vision et sa politique des grands travaux notamment. Les échanges entre le premier magistrat de la république et les chefs traditionnels de la localité ont porté essentiellement sur la relance de la filière café-cacao et l’insécurité dans le grand nord du fait des attaques djihadjistes.
Dans l’important discours de bienvenue qu’elle a prononcé au nom de la population, la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Tségan, une native de la localité, a salué la présence du président Faure Gnassingbé, qui consacre la manifestation de sa gouvernance de proximité et son attachement à la République des territoires. « Vaillantes populations des Plateaux-Ouest et de ses environs, nous voulons dire en votre nom, que le Togo change et se rechange au jour le jour, sous Votre leadership Excellence Monsieur le Président de la République, grâce à vos réformes audacieuses. Les Plateaux, principalement la région des Plateaux-Ouest restent et demeurent les bénéficiaires de vos grands projets et qui sont au cœur de votre quinquennat 2020 – 2025. J’en veux pour preuve, les nombreuses infrastructures économiques, socio-éducatives, sanitaires et agricoles réalisées sur vos très hautes orientations dans toutes les préfectures de la région Plateaux-Ouest ».
Même son de cloche dans la déclaration des chefs traditionnels et reines mères de la région  des plateaux-ouest, délivrée par le chef canton de Dayes, Togbui Kpégba III. Les têtes couronnées ont à travers, exprimé leur détermination à accompagner Faure Gnassingbé dans sa politique d’union et de cohésion en vue d’un développement harmonieux du Togo.
« Les Chefs Traditionnels, Reines-Mères et Notables des Plateaux-Ouest continuent et continueront toujours, à vos côtés, à maintenir la Paix, la Sécurité et la Stabilité que nous vivons, grâce à vous et à renforcer l’Union et la Cohésion de tous les Togolais pour la paix sociale en vue d’un développement harmonieux du Pays.
Nous devons, donc, plus que jamais, dans l’environnement politique qui marque la vie sociale et économique de notre pays, renforcer, autour de vous, notre cohésion et notre solidarité afin de bâtir le Togo, toujours sous votre leadership, dans la concorde et l’intérêt national.
Nous sommes convaincus, qu’il faut ensemble, réaffirmer, avec force, à vos côtés, par nos gestes, nos actes de tous les jours, notre volonté de protéger le Togo et l’aider à poursuivre sa marche vers le progrès, dans la Paix et la Sécurité ».
 Au cours des échanges fructueux entre le président de la république et les chefs traditionnels, des questions liées à la relance de la filière agricole dans les Plateaux. Les garants des us et coutumes, les chefs traditionnels constituent un maillon essentiel de la chaîne de valeurs café et cacao. Non seulement, ils sont eux-mêmes producteurs, mais aussi mobilisateurs et organisateurs des acteurs de la filière café et cacao. Des questions liées à la paix et la sécurité dans le pays, ont été également meublé les échanges. Quant au Forum des producteurs agricoles (FOPAT) tenu dans la région des plateaux, il a pris fin le samedi 11 février 2023 à Atakpamé, sur une note de satisfaction partagée.
Yawa Tségan, un acteur de premier plan aux côtés du président Faure
Lorsqu’elle accédait, en tant que première femme au Togo, à la présidence du Parlement suite aux législatives de décembre 2018, de nombreux togolais pensaient à une stratégie politique consistant à placer des femmes à des fonctions de responsabilité élevée juste pour la figuration, le temps de les remplacer, peu après, par des hommes réputés plus dignes et méritoires.
Il s’est agi, à coup sûr, d’une mauvaise appréciation des capacités d’action et de l’esprit d’initiative de Yawa Tségan qui ne cesse de surprendre agréablement les Togolais par sa clairvoyance à la tête du parlement. En effet, cette native de Kpélé a donné à l’Assemblée nationale, un rayonnement à l’image de la vision du président Faure Gnassingbé. Avec brio, elle préside les travaux de ce parlement, participe à des rencontres internationales où elle représente dignement le Togo. Au besoin, elle court à la rencontre de ses électeurs pour des échanges fructueux sur des sujets de préoccupations majeures.
 « Aujourd’hui, c’est un sentiment de gratitude, mais aussi de responsabilité par rapport aux différents enjeux qui sont les nôtres au niveau national. C’est avec humilité que nous voulons assurer cette responsabilité ». Celle qui avait fait cette déclaration après son élection au perchoir, s’est révélée une  présidente irréprochable sur bien des questions. 
D’après des indiscrétions, elle trouve toujours les mots justes pour déterminer ses collègues députés à voter pragmatique. Sous sa tutelle, l’assemblée nationale a adopté des textes dans le sens de l’apaisement et de la cohésion qui font la fierté des Togolais. Aux temps forts de la pandémie au corona virus, elle a imprimé au parlement togolais, l’énergie nécessaire en vue de l’accompagnement sans faille du gouvernement, engagé à la première ligne de ce combat. Au fil des jours, elle s’impose comme un acteur de premier plan aux côtés du président Faure Gnassingbé sur le chantier du développement du pays.
Gilles  OBLASSE
Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *