Démarrage du recensement électoral dans la zone 2 / Le ministre Prof. Akoda Ayéwouadan a participé à l’événement

Gilles Oblasse
3 Min Read

 

Suite au report de quelques jours par la  Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), l’opération de recensement électoral dans la zone 2 a effectivement débuté le samedi 20 mai dans la zone 2. Dans la préfecture de l’Ogou, le lancement officiel s’est déroulé sous l’égide du  préfet de la localité entouré par des autorités administratives, traditionnelles et militaires.

L’opération  a connu une affluence des grands jours à Atakpamé. Grand témoin de l’événement, le ministre de la communication et Porte-parole du gouvernement, le Prof. Akodah Ayéwouadan a tweeté sur son compte : « J’ai tenu à faire la visite de quelques centres de recensement de la commune en ce premier jour de l’opération dans notre zone.  Le lancement a eu lieu en présence du ministre Ayéwouadan, du préfet de l’Ogou, du député  et de nombreux frères et sœurs qui ont tenu à s’assurer du bon déroulement de cette phase du processus ».

Ce ministre qui tient toute sa part dans la réussite de cette opération  dans la zone II (région des Plateaux et Centrale), s’est le 06 mai dernier, rendu dans la préfecture de l’Ogou, où ensemble avec les cadres du milieu, il a sensibilisé les populations de l’Ogou, notamment : des leaders d’opinion : des chefs traditionnels, les représentant des femmes, la jeunesse sur l’importance du processus du recensement électoral, de l’inscription, et de la participation au vote afin que celles-ci puissent prendre toutes les dispositions pour que ce processus d’enrôlement soit une réussite dans la localité.

blank

Il avait insisté sur l’enjeu du bon déroulement du recensement électoral dans la zone II, l’implication de tout le monde pour sa réussite, la participation massive de la population à l’opération de recensement et  la participation aux futures élections pour un bon déroulement du processus.

D’après des sources dignes de foi, cette « réunion a mobilisé les différentes couches de la population de l’Ogou résidant à Lomé sur l’initiative du militant Prof. Akodah Ayéwouadan, Ministre de la Communication et des Médias, Porte-parole du gouvernement, du militant honorable, Amétodji Michel, de la militante, Mme Kouigan Yawa Ahofa, Présidente de la Faitière des Communes du Togo, Maire de la Commune Ogou1, du militant Thaddéé Kossivi, Maire de la Commune Ogou3 ».

Gilles OBLASSE

 

 

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *