Dédicace du livre « Les EWE (Togo-Ghana-Bénin):Civilisation et histoire » / un ouvrage collectif rédigé sous la direction du Professeur Nicoué Gayibor

Gilles Oblasse
4 Min Read

 

Portée par l’Association des Historiens et Archéologues du Togo (AHAT) en partenariat avec le Centre d’Etudes Linguistiques et Historiques par Tradition Orale (CELTHO),l’ouvrage de sept cent (700) pages est intitulé : « Ewé (Togo, Ghana, Bénin) : Histoire et Civilisation ». Sous la direction du Prof Nicoué Gayibor  , il est le fruit  de recherches d’un collectif d’enseignants chercheurs. Il a été  présenté ce 30 décembre 2021, à l’Auditorium de l’Université de Lomé .«  Une quinzaine d’enseignants chercheurs, spécialistes de l’histoire africaine ou togolaise, de l’anthropologie, d’archéologie ont collaboré à la rédaction de l’ouvrage, où chacun est parti de ses recherches et de ses publications. L’ouvrage , retrace l’essentiel de l’histoire et de la civilisation des Ewé . .Nous historiens, nous disons que ce sont des versions inspirées de la bible. Il faut noter que c’est vraiment à partir de Notsè que les Ewé se sont créés une identité propre et surtout après le règne d’Agokoli.   Et l’ouvrage se veut une somme des connaissances sur l’histoire, l’archéologie, l’anthropologie et la linguistique .  Nous avons privilégié une approche synchronique qui regroupe les éléments en grandes périodes historiques. Elle nous semble plus conforme aux objectifs qui doivent être assignés à l’histoire » a précisé le  Prof Gayibor .

blank

Ce livre très documenté et bien illustré, facile à lire , constitue dorénavant une source d’information fiable, indispensable pour les enfants mais aussi utile pour les étudiants, chercheurs et simples touristes avides de savoir sur l’histoire et la civilisation du peuple Ewé , ghana, benin. L’objectif des auteurs du présent ouvrage est de procéder à une relecture de l’histoire des peuples  à travers l’image que les gens en ont gardée, image qui doit être révisée à la lumière des techniques modernes de critique des sources utilisées. Il ne s’agit donc plus d’écrire une histoire rédigéé par des Européens  ou d’une histoire des peuples vue par des Européens , mais vivre une histoire rédigée par un groupe de chercheurs  .Le présent ouvrage est centré sur le peuple éwé, son origine et son parcours  . Nicoué Gayibor a eu certes l’immense mérité d’avoir mis à la disposition du public un ouvrage qui fit, fait et fera encore référence pendant longtemps. 

blank

« Qui donc mieux que Ewefiagan pourrait avoir les facilités de descendre aussi loin dans les tréfonds de l’anthologie de l’histoire du peuple Ewé pour en sortir la quintessence dans un style qui retrace et explique l’organisation socioculturelle, politique, économique, culturelle des Ewé tout en mettant en exergue la richesse de la langue Ewé » a-t-il déclaré.

« Je voudrais féliciter les auteurs qui par leur touche de scientifique, ont abordé tous les aspects des peuples Ewé et cela fait une fierté pour nous qui sommes du peuple Ewé » a souligné Togbui Dzidzoli, Chef canton d’Aflao-Gakli.
La cérémonie de présentation et de dédicace de l’ouvrage, a vu la participation des enseignants chercheurs de l’université de Lomé , du professeur Gayibor, président honoraire de l’UL, des autorités administratives et traditionnelles, du coordonnateur du CELHTO, monsieur Komi N’Kégbé Fogâ Tublu, des responsables de l’AHAT, des enseignants chercheurs, des auteurs de l’ouvrage, des médias  et des étudiants. La cérémonie a été marquée par plusieurs intervention.
Gilles  OBLASSE
.
Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *