Coopération Parlementaire : Raffermissement de la coopération pour des législations portées sur le genre

Gilles Oblasse
3 Min Read

La Présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Djigbodi Tsègan a, le jeudi 28 septembre, eu un entretien avec Mme Edith Gingras, Directrice Régionale Afrique et Moyen-Orient du Centre Parlementaire Canadien, sur le raffermissement de la& coopération pour des législations axées sur le genre.

blank

Les deux éminentes personnalités ont discuté autour des différents axes contenus dans le « projet des législatures inclusives pour des Politiques Sensibles au genre » ainsi que du soutien du Centre parlementaire Canadien pour la mise en œuvre du plan stratégique de développement institutionnel de l’Assemblée nationale. Pour  une mise en œuvre réussie de ce projet, Madame Gingras a sollicité des conseils et des orientations auprès de la présidente du Parlement togolais.

Parlant dudit projet, Mme Gingras a relevé : « C’est un projet de quatre ans ; donc nous travaillons sur les législations inclusives pour le genre et les politiques sensibles. Nous allons collaborer avec le Parlement, en impliquant l’ensemble des acteurs, des femmes parlementaires aux hommes, car nous abordons la question du genre. Nous allons également travailler en partenariat avec la société civile. Il s’agit de voir comment nous pouvons soutenir le Parlement dans la réalisation de son plan stratégique, de la création de législations plus sensibles au genre, et comment nous pouvons collaborer avec les organisations de la société civile. Ce projet englobe également le Ghana et le Kenya, ce qui permettra, bien sûr, un échange fructueux et une mise à profit des expériences d’autres parlements. C’est une occasion d’apprentissage pour tous les parlements ».

Réputé une des organisations non gouvernementales et non partisanes les plus expérimentées au Canada, engagées dans le soutien d’institutions démocratiques inclusives et responsables, le Centre Parlementaire est créé  pour, initialement  appuyer le Parlement canadien. Mais progressivement, ses activités ont  revêtu une portée mondiale. Aujourd’hui, il appuie plus de 120 législatures dans 70 pays. Grâce à plus de 300 projets inclusifs, le Centre développe des outils et des services innovants pour promouvoir une gouvernance stable et à long terme dans des sociétés plus fortes, indiquent des sources dignes de foi.

Gilles OBLASSE.

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *