Burkina Faso/ le nouvel homme fort du pays s’appelle Ibrahim Traoré

Gilles Oblasse
1 Min Read

A 34 ans, il était jusqu’à présent le chef de corps du régiment d’artillerie de Kaya, dans le nord du Burkina Faso. Et comme il vient de renverser le colonel Damiba, c’est maintenant le nouvel homme fort du pays.Le capitaine Ibrahim Traoré, auteur d’un coup d’Etat, vendredi au Burkina Faso, contre le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, assurera l’expédition des affaires courantes de l’État jusqu’à la prestation de serment du nouveau président désigné par les forces vives de la Nation, a déclaré dimanche, un de ses hommes, le capitaine Farouk Sorgho dans une déclaration à la télévision nationale.

condamnation  par la CEDEAO

La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a déclaré dimanche qu’elle suivait avec « une grande inquiétude » les développements du coup d’État militaire de vendredi au Burkina Faso.

Dans une déclaration publiée depuis son siège dans la capitale nigériane, Abuja, l’institution a réitéré sa « ferme condamnation de la prise du pouvoir par la force » exprimée dans la note officielle publiée peu après le soulèvement.

 

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *