Adéta/A travers un accueil  chaleureux : Les femmes disent merci à Faure pour sa confiance placée en leur sœur, Yawa Tségan

Gilles Oblasse
3 Min Read

La journée du vendredi 9 juin 2023 qui a connu la délocalisation du conseil des ministres à Adéta, a été marquée par une ambiance des grands jours dans cette localité. Une foule de populations composée des anciens combattants, des chefs traditionnels, des élèves et surtout des femmes massivement sortis, ont réservé au président Faure Gnassingbé et sa suite un accueil des plus mémorables.

blank

L’éclat de la manifestation a été rehaussé par les prestations de plusieurs groupes folkloriques se rivalisant d’ardeur pour conférer à l’événement riche en sons et couleurs, toutes ses lettres de noblesse. Dans la foulée, les femmes ont créé l’événement en étalant sur le passage du  chef de l’Etat, des pagnes  sur lesquels ce dernier a marché. Ce rituel en pays Ewé est réservé pour honorer des hôtes de marque.

blank

« A travers ce geste, nous voulons dire merci au Chef de l’Etat des efforts qu’il mène en vue du développement du pays en général, de la préfecture de Kpélé Akata en particulier et surtout, de sa politique axée sur l’épanouissement de la femme togolaise. Nous lui disons également merci de la confiance qu’il a placée en notre sœur, yawa Tségan, cette femme battante dont les efforts en vue du triomphe de la vision du Chef de l’Etat sont très agissants et assez perceptibles dans notre localité. Il en est de même pour les réalisations dont nous ne saurions bénéficier si elle ne jouissait pas  de cette confiance », nous a confié, Amégnyo Afi, la quarantaine, une dame débordante de joie, au cœur des manifestations.

Abondant dans le même sens, un enseignant qui a requis l’anonymat, indique que la contribution de Yawa Tségan au règlement des problèmes vitaux et autres stratégiques  dans la localité, est énorme. « Grâce à cette dame, la localité petit à petit, revêt  un nouveau visage, les femmes s’épanouissent. La localité compte sur elle pour relever les innombrables défis qui attendent ».

On comprend dès lors, le sens de la mobilisation, l’allégresse et tout l’enthousiasme que suscite le déplacement de la présidente du Parlement dans cette localité, sa localité. Ce qui n’est pas le cas, malheureusement de certains dignitaires du pouvoir dans leur localité. 

Gilles OBLASSE

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *