8-Mars au Burkina Faso : Il n’y aura pas de production de pagnes

Gilles Oblasse
1 Min Read

Pour cette célébration jadis festive, le ministère a par ailleurs invité les populations, particulièrement les femmes à commémorer ladite « journée dans la sobriété en privilégiant les actions de solidarité au profit des Personnes déplacées internes et en manifestant activement leur soutien patriotique à la lutte contre le terrorisme ».

Le ministère en charge du genre et de la famille a renoncé à la production de pagnes dans le cadre de la commémoration de la Journée internationale des droits de la femme, célébrée chaque 8 mars. Il l’a fait savoir ce vendredi 17 février 2023 à travers un communiqué signé par la ministre Nandy Somé/Diallo.

La principale raison avancée par le ministère en charge du genre et de la famille est en lien avec la situation sécuritaire qui prévaut au Burkina Faso.

« Cette année, au regard du contexte sécuritaire et humanitaire assez éprouvant pour les populations, le Ministère de la Solidarité, de l’action humanitaire, de la Réconciliation nationale, du Genre et de la Famille a décidé de ne pas faire de la production des pagnes une activité majeure pour la commémoration officielle du 8 mars 2023 », lit-on dans le communiqué.

Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *