20ème anniversaire du camp de prière ‘’Jésus est la solution’’ « Nous ne sommes qu’un instrument que Dieu utilise  pour accomplir son dessein dans la vie de ses enfants », affirme l’Evangéliste Noumonvi Dodji

Gilles Oblasse
6 Min Read
Dans le cadre du 20ème anniversaire de son centre de prière, l’Evangéliste Noumonvi Dodji Paul a tenu une conférence de presse à Notsé, le samedi 29 octobre 2022. Au cours de la rencontre, l’homme de Dieu a brossé son parcours qui force l’admiration mais marqué par des épreuves plus ou moins pathétiques, mais  à la mesure de la croix qu’il est appelé à porter pour suivre le Seigneur  Jésus Christ. Le thème de la célébration qui a marqué l’événement est tiré du psaume 118 : 2. L’homme de Dieu a profité de l’occasion pour présenter un bilan de son ministère divin.
blank
 La déclaration liminaire rendue publique à l’occasion, indique que l’Evangéliste Noumonvi Dodji Paul est issu d’une famille chrétienne (côté paternelle comme maternel) dont les membres tout comme leurs  autres frères et sœurs en Christ dans la localité, dans le passé n’avaient pas été épargnés de la persécution, du fait du grand réveil spirituel que ces derniers opéraient dans le milieu, sous l’égide de l’Eglise Apostolique d’Avédji. Suite à leur expulsion de cette localité, les grands parents de l’Evangéliste, durent s’installer sur le site du village de Kpové-Marché, où ils faisaient leurs champs.
Le document indique que suite à certaines difficultés, ces pionniers de l’Eglise Apostolique de cette localité ont dû changer d’Eglise pour se retrouver dans l’Eglise de Pentecôte où l’Evangéliste a fait ses pas.
Suite à des appels de Dieu en vue de la poursuite  de la mission proclamée du Christ, l’Evangéliste Noumonvi Dodji Paul, né à Kpové-marché, à 15 km de Notsé a traversé des péripéties qui l’ont amené, entre autres à Lomé, et au Ghana notamment, où d’autres hommes de Dieu lui ont confirmé qu’il est un choisi de Dieu. « J’ai été baptisé dans l’Eglise en 1987 par le Rev. Pasteur Lemou Essoyam lors d’une convention qui avait eu lieu à Huilehoé, village situé dans les plaines de Wahala. Lors de mon baptêmes, le Pasteur a fait cette déclaration : ‘’ Ce jeune homme que vous voyez, est une coupe que Dieu utilisera puissamment’’ », précise l’Evangéliste dans la déclaration liminaire.
Le document ajoute que l’Evangéliste avait bravé de nombreuses difficultés en termes de maladies dans le foyer, des soucis financiers et autres vicissitudes  de la vie pour se maintenir sur le chemin de Dieu. Affecté en 1999 dans une église annexe à Téléssou, dans la périphérie de Lomé, il n’a pas résisté à l’appel de Dieu qui l’invitait à aller exercer son ministère dans son Kpové natal. Ce qui a conduit plus tard, à la création du centre de prière ‘’Jésus est la solution’’ où la première grande séance de prière s’est tenue du 13 au 18 septembre 2002 avec 400 participants environs.
« C’était sous un appâtâme couvert de nervures de palme qu’a eu lieu cette séance de prière…C’était un système Fm qu’un dépanneur de radio et de poste télévision avait en plus place avec la radio du Pasteur Kétékou de l’Eglise apostolique pour avoir le son. Notons que nous n’avons que des lampes-tempêtes et plus tard, des lampes à gaz pour avoir la lumière », précise le communiqué.
Aujourd’hui, par la grâce de Dieu, les programmes de ce centre sont exécutés dans un temple de plus de 10000 places et qui dispose des hébergements dans le camp de prière. Selon le document, « Nous avons tout de même une annexe de prière au Benin, Pahou-Adjarra-Dévoukanmé et plusieurs église annexes au Togo. Pendant nos programmes journaliers, nous rassemblons plus de 10000 participants. Mais pendant nos grandes séances, de fin de mois, plus de 15000 personnes prennent part. Nous avons eu à diriger des réveils spirituels et de grandes campagnes d’évangélisation qui rassemblent des milliers de personnes dans plusieurs villes du Togo, dans les pays africains, aux USA, en Europe et en Asie. Pendant ces réveils spirituels et campagnes d’évangélisation, plusieurs âmes sont sauvées, des sourds entendent, les paralytiques marchent, les aveugles recouvrent leur vue, ceux qui sont sous l’emprise des esprits démoniaques sont délivrés ».
Le communiqué précise que l’Eglise ‘’Jésus est la solution’’ est une entité distincte du camp de prière. Je suis bien sûr le responsable de l’église et du camp de prière, mais l’église a un conseil d’administration et un comité de gestion et sa gestion est séparée de celle du camp’’ affirme l’Evangéliste dont les propos sont contenus dans la déclaration liminaire. Selon l’Evangéliste, tout ce qui se passe aussi bien à l’église que dans le camp de prière, est une pure grâce venant de Dieu. « Nous ne sommes qu’un instrument que Dieu utilise  pour accomplir son dessein dans la vie de ses enfants », précise-t-il.
Au programme de ce jubilé, Paul Noumonvi a annoncé plusieurs activités qui commencent le 8 novembre prochain.  La conférence de presse a pris fin sur une visite du camp de prière qui a permis aux journalistes de toucher du doigt des réalités du terrain.
Gilles OBLASSE
Share This Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *